BPW France

Création du premier club BPW en France

Mary Laudner, une jeune parisienne, fondatrice de l’Union Féminine des Carrières Libérales et Commerciales (UFCLC), est enthousiasmée par l’initiative de Lena Madesin Phillips. Elle décide de rencontrer Lena Madesin Phillips qui la convainc de créer un club BPW à Paris.

C’est ainsi que le 03 mars 1930 est fondé à Paris le premier club français. Le succès est immédiat pour le club présidé par Mary Laudner puisque l’on dénombre 40 adhérentes après un mois et 200 au bout d’une année. Elle devient de fait la première présidente de BPW en France même s’il n’existe alors pas encore de fédération nationale en tant que telle.

Création de la Fédération

La Fédération Française BPW est créée officiellement le 6 décembre 1946 sous l’appellation « Union Professionnelle Féminine » (UPF) par les clubs BPW créés en France depuis 1930. Mary Laudner assure la transition avec UFCLC durant le processus de fondation de l’UPF. Suzanne Cordelier en devient la première présidente.

Parallèlement, les clubs se multiplient sur l’ensemble du territoire. Ils sont 11 en 1947 et 22 en 1950, dont 5 à Paris. A l’instar des congrès internationaux de l’IFBPW, l’UPF organise à partir de 1957 des congrès nationaux. Le premier se déroule à Bordeaux.

BPW France

En 1999, il est décidé lors du congrès international de Vancouver, d’harmoniser progressivement les appellations de toutes les fédérations et clubs qui doivent désormais s’appeler BPW suivi du nom du pays ou de la ville.

Un an plus tard, la fédération nationale UPF est rebaptisée BPW France, les clubs locaux en font de même quelques semaines plus tard.

Liste des Présidentes de BPW France

2021-2024 Mme Valentine Viard
2018-2021 Mme Agnès Bricard
2017-2018 Mme Karine Babule – en intérim
2016-2017 Mme Sandrine Baslé
2013-2016 Mme Christiane Robichon
2010-2013 Mme Karin Raguin
2009-2010 Mme Ghislaine Royer
2005-2009 Mme Nicole Pelletier Perez
2002-2005 Mme Colete Davaze
1998-2002 Mme Hélène Plano
1993-1998 Mme Evelyne Serdjenian
1991-1993 Mme Renée Besombes
1985-1991 Mme Raymonde Martin
1982-1985 Mme Micheline Lebrun
1976-1982 Mme Claude Rossignol
1970-1976 Mme Jeanne Laporte
1963-1969 Mme Marcelle Kramer Bach
1959-1962 Mme Irène Bernard
1953-1959 Mme de Saint Blanquat
1950-1953 Mme Suzanne Tiers
1946-1950 Mme Madeleine Martinache
1945-1946 Mme Suzanne Cordelier

Des propositions concrètes :
faire appliquer les lois françaises

BPW France a contribué à la réflexion et à la rédaction de la loi Pénicaud, mobilisée pour la défense du droit des femmes.
Aujourd’hui, l’action est à :

  • la mise en œuvre des lois existantes en France par l’encouragement des entreprises à faire évoluer les cultures managériales et sociétales 
  • l’application des sanctions applicables
  • la transposition des lois françaises à l’Union Européenne

1/ Le suivi annuel des écarts de rémunération femmes-hommes

A ce jour, l’INSEE (https://www.insee.fr/fr/statistiques/5393253) n’a pas mis à jour les chiffres suivis auparavant annuellement depuis 2017 ! Or ce qui ne se mesure pas ne se pilote pas. 
BPW France invitera d’ailleurs le nouveau gouvernement à rétablir le suivi annuel des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes.

2/ L’application de la pénalité financière pouvant aller jusqu’à 1 % de la masse salariale, pour toute entreprise n’ayant pas dépassé les 75/100 au bout de trois années consécutives

BPW France est en préparation d’un Hackathon qui aura pour intention de proposer à son issue dix actions phares innovantes au futur gouvernement français. Ces dix initiatives seront à financer avec les fonds collectés dans le cadre de l’application des sanctions financières de la loi Pénicaud.

3/ L’interdiction de soumissionner aux marchés publics pour toute entreprise ne publiant pas son Index, ou affichant un index inférieur aux attendus de 75/100 dans le cadre de la Loi Pénicaud.

Article 45 abrogé par Ordonnance n°2018-1074 du 26 novembre 2018-art. 18
Modifié par LOI n°2018-771 du 5 septembre 2018 – art. 104 (V)

Ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015, art. 45, 4° b

4/ La promotion du label égalité professionnelle

A ce jour en France, seuls 49 organismes du secteur public et 58 entreprises sont labellisés AFNOR, label auquel a contribué BPW France d’ailleurs.
https://certification.afnor.org/Media/Download/e13f5ade-25ea-4aff-9a20-0d5dc828725c.pdf
https://certification.afnor.org/Media/Download/09fc77ab-cce1-4b76-9658-b1680a4616e3.pdf

Nous souhaitons que ce label devienne un critère favorisant économiquement les entreprises et organismes l’ayant obtenu

  • Publier un baromètre de l’égalité salariale.
  • Mettre en avant les organismes titulaires du label.
  • Conduire des actions de certification concertées avec Afnor

5/ La généralisation et la simplification de la garantie de rattrapage à l’issue du congé maternité

(Code du travail art. L1225-26).

  • Actuellement la garantie de rattrapage s’applique à défaut d’accord de branche ou d’entreprise ; elle n’est pas applicable aux accords collectifs de branche ou d’entreprise conclus antérieurement à l’entrée en vigueur de la loi n° 2006-340 du 23 mars 2006 relative à l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.
  • La généralisation de l’application de la garantie de rattrapage est proposée dans les PME (effectif >250, CA >50 M€).

Ce qui fait la force de la fédération BPW France, ce sont nos Clubs !

Intégrer un club c’est aussi rejoindre la fédération française et plus largement encore le réseau international.

0
Nombre international
0
Nombre de club
0
Nombre national
0
Membre en club

Merci aux adhérentes, partenaires et ambassadeurs
qui vous racontent leurs Clubs !

Rejoignez BPW France, choisissez un Club !

Contactez-nous avec ce formulaire :

    Que choisissez-vous ?
    Rejoindre un ClubDevenir membre individuelleDevenir entreprise partenaire
    Devenir ambassadeurFaire un donDemander un renseignement