Défi BPW accepté par Mme la Ministre
pour les droits des femmes
5 ans pour entrer dans le top #5

Un échange vif et productif pour le droit des femmes

Isabelle ROME, Ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, accepte le 2 juin 2022 le défi de BPW France. Et ce défi : 5 ans pour entrer dans le top #5 du classement « Global Gender Gap ». En effet, le World Economic Forum propose un clasement international et annuel des pays au regard de l’égalité Femmes-Hommes. Alors, que pouvons-nous apprendre de l’Islande, qui depuis 12 ans, y figure en pole position ?

Le gouvernement français a fait de l’égalité des droits Femmes-Hommes une priorité quinquennale pour la secondefois. Pourtant, la France n’a progressé que d’une seule place. Le défi est donc majeur !

La France est en 2022 classée au 15ème rang. En cela, elle est encore loin derrière de nombreux pays nordiques. En effet, la Finlande, laNorvège ou laSuède, ont orienté les mentalités vers un équilibre des droits entre les hommes et les femmes.

Mais, la France se classe aussi loin derrière des pays tels que le Rwanda ou le Nicaragua, qui ont su mettre en oeuvre concrètement la priorité annoncée vers légalité de genre. Alors, comment apprendre des meilleures pratiques de ces pays ?

Retour sur l’égalité Femmes-Hommes en France

Encore plus de 40% d’écart de salaire entre les Femmes et les Hommes en France aux postes les plus hauts. 23,5% d’écart en moyenne !

Et, les écarts de salaire se creusent d’environ 10% supplémentaires à chaque naissance;

De plus, pas moins de 80% des salariés à temps partiel sont des femmes. Est-ce un choix ou le résultat d’une injonction sociétale ? Et les femmes doivent-elles être les seules à privilégier l’éducation des enfants, lorsque leurs pères se consacrent à leur carrière professionnelle ?

Plus de 40% décart sur les montants des retraites. Les femmes sont souvent « invisibles » et ne peuvent alors prétendre à aucune retraite le moment venu. Et ce, même si elles travaillent quotidiennement aux côtés de leur conjoint.

L’annonce du hackathon BPW en 2023

Cette rencontre entre Valentine VIARD de BPW France et Madame la Ministre, Isabelle Rome, a été l’occasion d’annoncer l’organisation d’un hackathon au premier semestre 2023. Alors, BPW France invite à cet événement agile toutes les associations concernées, les entreprises, les femmes et les hommes, pour réfléchir ensemble. Comment transformer les mentalités dans notre société française ? Comment traduire concrètement les lois imposant imposant l’égalité des droits des femmes ?

A l’issue de cet événement, les 10 projets les plus innovants, pour promouvoir les droits des femmes, seront transmis au gouvernement pour être financés par les pénalités de l’index égalité.

Ensemble, créons dela valeur, en réinventant la place des hommes et des femmes dans notre société et dans nos organisations professionnelles.

BPW International : la richesse d’un réseau de femmes mondial

Travaillant sur des projets d’éducation en Afrique, j’étais ravie de participer cette année avec BPW à la commission sur la condition des femmes aux Nations Unies à New York. J’y ai rencontré des membres de BPW du monde entier ! J’ai notamment noué des liens étroits avec des membres de BPW Nigéria qui m’ont soutenue par la suite dans le projet d’éducation que je développe dans leur pays : elles m’ont accueillie et aidée à mieux comprendre le contexte. Et au moment où j’avais besoin de recruter des expertes, elles m’ont mise en relation avec des membres de BPW qui contribuent aujourd’hui à la réussite de mon projet !

Où que j’aille, je sais que je peux compter sur le réseau international de BPW pour un appui, des opportunités professionnelles, ou simplement un bon moment de partage !.

Pour celles qui s’intéressent à l’international, BPW est vraiment l’occasion d’élargir ses horizons, de créer de nouvelles opportunités et de se réinventer !!

Agathe GONDINET

Conférence Agnes BRICARD Hotel de Ville LYON

Le 13 Juin à l’Hotel de Ville, Sous la présidence de Georges Képénékian, maire de Lyon et en présence de Thérèse Rabatel, adjointe au maire de Lyon, déléguée à l’égalité femmes-hommes et aux personnes en situation de handicap – Agnès BRICARD donnait la conférence , l’excellence au féminin création de performance , organisée magnifiquement par la Presidente de BPW Lyon Laurence Doumba Kinda et son bureau.

Rabatel qui a également salué l’élection de Gwendolyne Lefebvre à la Présidence  du Lobby Européen des Femmes (LEF), membre du bureau de la CLEF, dont BPW FRANCE fait partie du CA.

Publication de la 2ème édition du guide Femmes Santé Climat

Hier à Paris, plusieurs membres de BPW (Marie BOUCAUD et Sarah MANTAH) participaient à la rencontre proposée par la CLEF (Coordination pour le Lobby Européen des femmes ) suite à la publication de la 2ieme édition du guide « Femmes Santé Climat » auquel nous avons contribué (voir articles de Marie BOUCAUD et Sarah MANTAH)

En invitée surprise, Michèle Sabban, fondatrice du « Fonds vert climat pour les femmes » au sein du R20, a rappelé l’importance des constats du rapport de Monique Barbut: http://www.desertif-actions.fr/rapport/ ).
Bonne nouvelle toutefois, le fonds vert est en phase III (levée de fonds) et les projets commenceront prochainement à être soutenus (agroforesterie, green villages et bio-masse).

L’équipe de BPW retrouvera les organisatrices de initiative de ce LIVRE BLANC, Isabelle BLIN et Louisa RENOUX, en marge de la CSW 2018 aux Nations Unies, dont la problématique sera cette année « Problèmes à régler et possibilités à exploiter pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes et des filles en milieu rural ».

Notons la diffusion de ce très court metrage de qualité, primé lors d’un concours sur la question de l’urgence du dérèglement climatique :  https://www.youtube.com/watch?v=4t1tACwQ6eI